Tuning auto : peut-on tout faire sur sa voiture ?

Tendance venue tout droit des États-Unis, le tuning auto séduit plus d’un automobiliste souhaitant personnaliser sa voiture à son image. Seulement, la loi est stricte quant à la modification d’un véhicule motorisé. Un simple moteur trop bruyant occasionne des verbalisations, sans oublier les immobilisations et les PV en cas de vitres trop foncées. Qu’est-ce qu’il faut donc retenir avant de tuner sa voiture ?

La case « homologation », indispensable

Tout véhicule sillonnant les routes françaises doit être homologué. L’installation de pièces différentes des originaux fait perdre à la voiture cette homologation. S’il est possible d’homologuer des pièces haute performance chez certains pays européens et les installer sans enfreindre la loi ; en France, il faut passer par la case homologation lorsqu’on souhaite tuner son véhicule au risque d’être pénalisé. Renseignez-vous auprès de votre préfet pour connaître les démarches à suivre.

Tuning et assurance auto ne font pas toujours bon ménage

Le tuning auto demande un budget conséquent, ne serait-ce que pour le coût de la main d’œuvre. En cas de vol ou d’accident par exemple, la perte pour le propriétaire d’un véhicule modifié équipé de grandes jantes en aluminium sera beaucoup plus importante que celle d’un automobiliste ayant conservé ses jantes en tôle d’origine. En effet, la compagnie d’assurance indemnisera l’assuré sur la base de son véhicule d’origine. Certaines assurances peuvent même refuser l’indemnisation, alors autant s’informer.

Gare aux PV

Les véhicules modifiés sont toujours perçus d’un mauvais œil par les forces de l’ordre. Une voiture équipée d’éléments de carrosserie saillants peut être soumise à une immobilisation. Le conducteur peut également être verbalisé lorsque son véhicule est trop bruyant. Pour éviter les mauvaises surprises, il convient d’homologuer les pièces telles qu’échappement et systèmes d’admission et présenter tous les documents de remise en règle aux forces de l’ordre en cas de vérification.
Le non-respect des règles en vigueur en matière de tuning peut coûter cher aux passionnés de la transformation automobile. Ces quelques conseils vous permettent ainsi de réfléchir deux fois avant de tenter cette expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *