Quel vélo électrique choisir ?

Aimeriez-vous venir au travail en bicyclette, mais arriver au bureau en sueur ne vous arrange pas ? Il vous faut un modèle qui vous permet de faire de l’exercice, mais qui vous évite de pédaler comme un forçat dans les montées. C’est la description même du vélo électrique. Découvrez ci-après les points essentiels pour bien choisir votre monture rechargeable.

Choisir le moteur et le mode d’assistance du vélo électrique

Un vélo à assistance électrique ou VAE a généralement un moteur incorporé dans le pédalier. Très rependu, ce système apporte une aide considérable pour les montées ou pour rouler à vive allure. De plus, les vélos restent agréables à voir avec une allure très urbaine. Le seul hic serait la durée de vie. Fortement sollicité, un moteur incorporé au pédalier s’use et devient moins performant. Les moteurs incorporés à la roue arrière peuvent aussi vous aider. Les vélos équipés de cette motorisation sont poussifs. La réparation d’une roue crevée peut devenir compliquée. Un troisième système existe : le moteur est intégré à la roue avant. Les modèles utilisant cette assistance sont beaucoup plus rares.

Des critères à prendre en compte pour l’achat

Les VAE sont généralement équipés de capteurs. Les uns mesurent la force de pédalage pour délivrer du couple proportionnel (0 à 85Nm). Autrement dit, le moteur accélère en fonction du besoin d’assistance. Les vélos mus par propulsion ont un moteur qui livre tout d’un seul coup. La puissance maximale vous sera fournie dès que vous activez la motorisation. Comprenez que ce système est moins facile à dompter. Puis, il use rapidement la batterie. A ce titre, l’autonomie sera un autre critère à tenir en compte. Avec les meilleurs modèles du marché, vous pourrez faire 50km en une seule charge. Avoir des options telles que l’aide à la marche ou l’affichage sur un grand console seront des vrais plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *